Skip to main content

En cette fin d’année, nous avons pu découvrir la petite dernière de la marque : la CloudX. Pour les habitués, elle ressemble fort à la Cloud, modèle devenu emblématique tant par son look que son confort. Mais, on peut observer plusieurs adaptations qui la prédestineront encore plus à la pratique de la course à pied que sa petite sœur que je conseillerais plutôt pour le fitness.

Lors de la prise en main, la légèreté reste la première surprise. On peut ensuite remarquer que la semelle a été retravaillée pour éviter que d’éventuels cailloux ou autres petites saletés ne s’y retrouvent coincées (principal reproche à l’encontre de ces semelles). Le laçage est quant à lui plus précis pour un maintien optimal du pied.

Très souple et extrêmement léger, nous sommes sur un modèle nerveux qui sera destiné aux coureurs médio-avant pied en recherche de vitesse et de sensations. Elle favorisera très clairement une course naturelle et ultra dynamique sur route.

En l’enfilant, je constate tout de suite que la chaussure épouse de manière assez précise mon pied tout en laissant un peu plus d’espace au niveau des orteils.

En tant que grand fan de la marque, j’essaie d’adopter un regard plus critique et objectif. Je relève trois bémols : le maintien du talon, l’amorti et l’adhérence sur sol mouillé.

Il faut bien reconnaitre que le maintien du talon, extrêmement souple, peut être perturbant et déstabilisant en course. Ça ne permet que très peu de « fautes » de foulée car si l’on vient à poser de manière trop lourde le talon (par exemple en descente ou en fin de séance lorsque la fatigue se fait sentir), on constate que cette absence de maintien peut provoquer une certaine instabilité. Cela dit, la chaussure étant clairement destinée à une course avant-pied, c’est un reproche que je peux difficilement faire.

Même observation pour l’amortis, bien que très correct compte tenu du poids, qui ne suffira pas pour un coureur plus lourd, attaquant talon ou effectuant des sorties longues devant privilégier le confort d’un amorti  plus important. La marque aura alors d’autres modèles convenant mieux.

Le seul vrai reproche serait donc la tenue sur sol mouillé. L’adhérence sur route glissante est, selon moi, le plus gros travail à effectuer par la marque et, ce, sur l’ensemble de sa gamme.

Par contre, les sensations en course sont, il faut bien l’avouer, extraordinaires pour quiconque recherche réactivité, sensations et dynamisme. Débarrassée du superflus et offrant au pied une liberté quasi-totale, ce modèle pousse à faire monter le cardio et affoler les chronos. Idéale pour des sorties rapides, la CloudX est une vraie chaussure ludique qui invite à s’amuser en course.

Elle permet une foulée fluide et offre aux pieds l’occasion de ressentir les reliefs du sol pour que toutes les surfaces deviennent un véritable terrain de jeu.

Grâce à sa souplesse, les personnes cherchant une chaussure pouvant être utilisée tant en salle de fitness qu’en extérieur seront également comblées.

Explosive et ludique, voilà ce qui résume le mieux cette nouvelle CloudX.