Aller au contenu principal

Depuis son plus jeune âge, Edith aime jouer dehors et observer la nature. Pour elle, pas de mules de princesses mais des bottes. Souffrant d’asthme, elle n’a pu pratiquer des sports intensifs durant son enfance. En grandissant, et soignée par des médicaments plus efficaces, son asthme aigu a diminué. Lors de ses études universitaires, le sport est devenu un centre d’intérêt dans sa vie. Cela a débuté par des trajets en VTT le week-end et des courses en semaine. Elle a été membre de la section récréative de clubs d’athlétisme durant quelques années et a pris part à des courses de ville, allant jusqu’à courir le demi marathon. Mais elle s’est très vite aperçue qu’elle avait plus de talent pour le vélo. Elle s’est dès lors mise à s’entraîner pour les Gran Fondo et a remporté de nombreuses courses prestigieuses telles que la Marmotte.

Après l’obtention de son doctorat à l’Université, elle a décidé de tout miser une dernière fois sur le cyclisme en participant pendant une année au peloton féminin professionnel. Mais l’aspect social du cyclotourisme et de la montagne lui manquait. Après une fracture du bassin suivie d’une longue et pénible revalidation, elle s’est à nouveau tournée vers ses premières amours, le VTT. Entretemps, elle a pu exploiter sa passion pour le sport grâce à son emploi de Brand Manager de marques sportives chez Omega Pharma. Participer à des courses s’avère actuellement difficile en raison de la charge sur son bassin. Courir un trail est toutefois sur sa liste de souhaits. Mais rien n’est impossible, peut-être que d’ici un an elle y participera.