Aller au contenu principal

Etant assez fan d’Adidas depuis la mise en place de leur technologie Boost sur leur gamme running, j’étais au premier rang pour tester l’Ultraboost 20.

Je n’avais jamais testé les précédentes versions d’Ultraboost mais réalisé un nombre considérable de kilomètres et usé le tarmac avec plusieurs paires de Boston et Adios. Le Boost m’a toujours donné une grande satisfaction sur le retour d’énergie et le sentiment de dynamisme.

 

Qu’en est-il sur la version la plus amortie de la gamme running ?

C’est donc avec impatience que j’attendais cette paire. Adidas reste très fort en matière de qualité perçue, la marque allemande propose une finition remarquable de tous leurs modèles et cette paire d’Ultraboost 20 le confirme une nouvelle fois. Je m’étonne juste de l’aspect visuel et remarque très rapidement qu’il s’agit d’une version limitée. Je m’empresse de regarder de quoi il s’agit exactement.

Adidas… ISS… Boost testé dans l’espace…, ok, en gros Adidas et la station Spatiale Internationale se sont associés pour des tests futurs du Boost dans l’espace, le tout pour analyser le déplacement des capsules Boost en microgravité afin d’améliorer et optimiser les futurs modèles de la marque.

adidas-ultraboost-test-trakks-specialiste-running

Bref, mes Ultraboost sont des Ultraboost normales avec juste un marquage visuel pour sceller l’association. Un badge sur le haut du coup de pied et une couleur limitée.

Il est temps de faire ce pourquoi elles sont conçues… Courir et même courir longtemps !

En statique, le pied est parfaitement posé dans le chaussant élastique, aucune pression, pas de coutures, le laçage vient maintenir le tout. Attention toutefois aux pieds larges, certaines personnes pourraient se sentir à l’étroit au niveau du milieu du pied sur les côtés, là où la partie plastique des lacets vient se poser sur la semelle. Il sera primordial de bien les essayer en magasin.

ultraboost-adidas-test-avis-trakks-specialiste-running

Question amorti, on est très clairement dans le haut du panier. Seulement quelques modèles de marques concurrentes peuvent s’inviter à la comparaison et ils ne sont pas nombreux. Le Boost est ici dans sa version la plus soft, sa présence est étalée sur 100% de la semelle avec une grosse épaisseur sous le talon. J’ai effectué une sortie route de 18km avec ces Ultraboost et le lendemain un aller-retour maison-boulot de 32km sur la journée.

L’asphalte et les trottoirs étaient encore trempés sur certaines portions et comme c’est le cas depuis le début du partenariat avec Continental, l’accroche sur sol humide est fantastique. Habitué aux versions nettement plus dynamiques d’Adidas, ces Ultraboost m’ont semblé faciles à courir, en mouvement, le poids est oublié ( 330 gr en 45 1/3 ) et elles permettent de courir à un rythme soutenu même si il paraît clair qu’elles ne sont pas faites pour ça.

Quand on reste sur une pose du pied médio, la différence d’amorti avec les Boston par exemple n’est pas flagrante. Par contre si on talonne, les Ultraboost se révèlent parfaites pour capter au maximum l’impact. Dans leurs registres, à savoir le long, le confort maximal et l’amorti, elles excellent. Autre point positif, elles semblent très très bien finies, ce qui augure une belle longévité des matériaux.

adidas-ultraboost-trakks-avis-test-conseil-specialsite-running

Au final je pense qu’elles peuvent convenir à un grand nombre de coureurs. Celui qui cherche une unique paire pour des sorties sur lesquelles le principal critère recherché sera le confort, celui qui cherche une paire pour ses sorties longues pour l’associer à une paire plus dynamique, le marathonien qui ne vise pas le chrono comme unique objectif ou encore le triathlète LD qui, fatigué du vélo, cherche une paire très confortable et respirante pour terminer sa course.

Il faut aussi préciser que sur chemins secs, les Ultraboost ne m’ont pas donné la moindre sueur froide. Sur légère boue, feuilles mortes ou autres, c’est une autre histoire. Ceci pour dire qu’il s’agit bien avant tout d’un modèle destiné à la route qui ravira par son grip tous les avaleurs de bitume.

 

Fabian De Cremer

Adidas Ultraboost 20

Ce que j’ai aimé :

  • Confort absolu
  • Amorti supérieur à la moyenne
  • Finition impeccable
  • Grip extraordinaire sur route

Ce que je n’ai pas aimé :

  • Poids
  • Stabilité parfois limite sur sol irrégulier
  • Grip moyen sur chemin
Voir sur l'outlet