Aller au contenu principal

2 coureurs – 4 questions pour mieux vous guider

kinvara11-saucony-test-trakks-specialiste-running-trail

Coureur 1

Prénom : Nicolas

Age : 23

Discipline : Triathlon/duathlon

KM/hebdomadaires : 30-60

1 - Conditions de test : 

  • Terrain : Chemins de remembrement asphaltés
  • Météo : Sec
  • Lieu : Est du Brabant-Wallon
  • Durée de la séance : 1h

2 - Premières impressions :

  • Esthétique : Bel aspect fuselé, empeigne sans coutures
  • Confort d’accueil : Rien à redire, comme dans des pantoufles!
  • Laçage : S’ajuste bien, languette peut-être fort épaisse dans sa partie supérieure

3 - Compte rendu de la séance :

  • Sensations au sol : La Kinvara 11 rend énormément et masque peu la perception des appuis au sol. C’est une chaussure avec laquelle il est aisé d’adopter une technique active et de poser les pieds de manière consciente et contrôlée.
  • Confort : Le confort du chausson fut irréprochable tout au long de la séance !
  • Dynamisme : La chaussure est légère et dynamique et convient bien pour une attaque médio-pied.
  • Adhérence : Elles se comportent bien sur terrain un peu plus gras, même si je n’ai pas parcouru de nombreux kilomètres off-road.
  • Le gros point positif : Chaussure qu’on ne sent pas au pied. La largeur de la toe box ne contraint pas le pied à se poser d’une façon déterminée et laisse beaucoup de mobilité.
  • Le gros point négatif : La sensation que la languette est fort épaisse dans sa partie supérieure et ne s’ajuste pas parfaitement autour de la cheville, surtout lorsqu’on en est aux premiers kilomètres avec la chaussure.

4 – Mon avis :

J’ai apprécié mes premiers kilomètres en Kinvara et je les recommande aux coureurs cherchant une paire de chaussures légères à utiliser lors de sorties rythmées (type intervalles, fartlek, etc.) ou à ceux qui souhaitent effectuer une transition sur une foulée avant-pied. La Kinvara est classifiée à environ 50% d’indice minimaliste et conviendra dès lors parfaitement pour cet usage. En fin de séance, j’ai d’ailleurs perçu une légère tension dans les mollets et suppose que c’est parce que je suis plutôt habitué à courir avec des drops de 8-10mm (contre 4mm pour la Kinvara).

 



Coureur 2

Prénom : Benjamin

Age : 31

Discipline : triail / course sur route

KM/hebdomadaires : 60-80

1 - Conditions de test : 

  • Terrain : Routes et chemins
  • Météo : Belge :-)
  • Lieu : Bruxelles et périphérie
  • Durée de la séance : de 10 à 30 km

2 - Premières impressions :

  • Esthétique : Look plutôt sympa
  • Confort d’accueil : chaussant confortable laissant pas mal d’espace aux orteils, légèreté appréciable
  • Laçage : précis mais sans compression du coup de pied

3 - Compte rendu de la séance :

  • Sensations au sol : La semelle offre de bonnes sensations au sol tout en restant très confortable
  • Confort : Bon amortis compte tenu de son poids
  • Dynamisme : Sensation d’une semelle assez « molle » au vue du profil de la chaussure mais qui n’enlève rien au dynamisme
  • Adhérence : Bonne adhérence, même sur route mouillée
  • Le gros point positif : La légèreté
  • Le gros point négatif : Peut être trop confortable pour une chaussure typée « racing »

4 – Mon avis :

Modèle emblématique de la marque, il se renouvelle en gardant son ADN. Réactive, dynamique, légère et confortable, c’est un plaisir de courir avec ces Kinvara 11.

Les changements permettront à la chaussure de convenir à un public assez (voir plus) large. Elle sera parfaite pour travailler sa foulée, pour faire des entraînements vitesse et même des sorties un peu plus longue. Elle décevra sans doute un peu les adeptes de la première heure de ce modèle qui la trouveront certainement moins « nerveuse ».

A recommander sans hésiter

CARTE D'IDENTITE 

  • Modèle : Saucony – Kinvara 11
  • Catégorie : neutre
  • Poids : Homme : +- 233 gr / Femme : 200 gr
  • Amorti : Dynamique
  • Drop : 4mm (28,5/24,5
  • Prix : 134,95 euros
Voir sur l'outlet