Aller au contenu principal
news

Les électrolytes, pour une hydratation qui ne manque pas de sels

SPMC. Il ne s’agit pas des initiales d’un programme télé mais des quatre fantastiques qui sont essentiels à une bonne hydratation : Sodium, Potassium, Magnésium, Calcium.

Le Natrium (Na) plus connu sous le nom de Sodium a pour mission de retenir l’eau dans le corps. Il agit en étroite collaboration avec le Kalium (K), version latine du Potassium, qui s’occupe de réguler les niveaux d’eau dans le corps.

Le Magnésium (Mg) aide à' prévenir les crampes musculaires' et enfin, le Calcium (Ca) facilite les fonctions nerveuses et musculaires.

nuun electrolyte hydratation running

Du coup, s’il est important de boire régulièrement pendant l’effort, il ne faut pas oublier d’y ajouter  son grain de sel et c’est ici que les électrolytes interviennent.

A ne pas confondre avec l’électrolyse (où on réalise des réactions chimiques grâce à une activation électrique), elles commencent par -électr- car elles sont des substances conductrices contenant des ions mobiles. Le sel, contrairement au glucose, se dissocie en ions une fois solubilisé dans l’eau. Les électrolytes peuvent être aqueuses mais aussi solides comme dans le cas des pastilles utilisées en course à pied.

Quel est leur principal effet pendant l’effort ? Limiter fortement votre déshydratation. Attention cependant ! Mal utilisées, les pastilles d’électrolytes peuvent provoquer des troubles digestifs qui nuiront encore plus à votre performance qu’elle soit sportive ou tout simplement l’accomplissement des nombreuses taches de la vie quotidienne.

Mais pour vous réhydrater quand vous transpirez (et perdez beaucoup de sels comme en atteste parfois les marques blanches sur vos vêtements), ayez le réflexe électrolytes.

eShop