Aller au contenu principal

Le carbone est résolument le matériau dont tous les coureurs ont entendu parler au cours de cette dernière année. Ce n’est pas nouveau en soi, mais on a rarement porté autant d’attention à une innovation technologique intégrée dans la semelle des chaussures de course à pied.

Ces derniers mois, j’ai pu consacrer pas mal de temps à tester cette chaussure dans différentes conditions : lors de longues sorties d’endurance fondamentale, intervalles et séances de piste. La Carbon X m’a vraiment étonné de par son caractère explosif et réactif sur tous les types d’entraînements. C’est une chaussure très polyvalente qui s’enfile sans craintes!

La Carbon X a fait sa première apparition à l’occasion d’une tentative de record du monde sur 50 miles et 100km. Le 4 mai 2019, après 4 heures, 50 minutes et 8 secondes, Jim Wamsley battit le record du 50 miles, effaçant de 43 secondes la marque de Bruce Fordyce. Une entrée fracassante pour la Carbon X!

trakks-running-test


Avec ses 246 grammes en pointure 10US, ce modèle est relativement léger pour le type de distances que l’on peut lui faire courir. Sa plaque en carbone court tout le long de la semelle et procure un incoyable sentiment de stabilité. Lors de sorties plus calmes, j’ai eu le sentiment que la chaussure était assez rigide. Lors de séances d’intervalles, la plaque propulse littéralement les pieds vers l’avant en donnant énormément d’énergie à la propulsion.

En outre, la plaque en carbone a pour effet principal de renforcer la sensation bien connue de meta-rocker, amplifiant le balancier induit par la chaussure.

Une fine couche d’EVA est présente dans la semelle intermédiaire et donne une sensation agréable d’amorti.

hoka-test-running-specialiste

Le dessus de la chaussure est constitué d’un mèche continu assez fin, à nouveau dans une recherche d’économie de poids. Je la trouve très agréable à porter, flexible et, de ce fait, laissant pas mal de mobilité à l’avant du pied.

L’avant pied pourrait sembler assez libre, voire instable à cause de ce mesh fin mais ce n’est pas du tout la sensation que j’ai éprouvée en courant avec les chaussures. Mon pied était exceptionnellement bien maintenu et stable. Pour ces raisons, la Carbon X a un fitting qui convient tout autant aux personnes ayant un pied fin ou plus large.

La languette de la chaussure, en lycra, est également assez minimaliste. Elle reste bien en place et améliore encore un peu plus la stabilité.

Personnellement il m’a semblé que cette très fine languette pourrait, lors de plus longues sorties, occasionner une sensation un peu coupante au niveau du coup de pied si les lacets ont été un peu trop serrés au début de l’entraînement.

hoka-carbonx-test-trakks

Je trouve donc personnellement que la Carbon X est une chaussure d’entraînement idéale, étant donné que je choisis habituellement des chaussures plus légères, ou des chaussures qui donnent moins de confort. Cette Carbon X ne demande qu’à courir!

Pour un peu plus de légerété chez Hoka, il faudra opter pour la Carbon Rocket, Rehi ou encore la Rincon.

En résumé : la Carbon X est une chaussure pouvant être utilisée par tous les coureurs, autant pour les séances d’entraînement que pour la compétition. Elle est très efficace et fonctionnelle. Pour le coureur désireux de courir ses compétitions dans une chaussure encore plus légère, cette dernière servira de chaussures d’entraînement idéale.
.

Ce que j’apprécie :

  • Le design dynamique
  • Le confort et l’amorti
  • La stabilité de la semelle et de la chaussure

Ce qui me convient un peu moins :

  • La languette trop légère et fine
  • Les lacets plats qui ont parfois tendance à se délasser lors de séances par temps humide.

CARACTERISTIQUES

  • Poids : 246 grammes (pour une pointure 10US)
  • Hauteur de la semelle : talon (30mm), avant-pied (25mm)
  • Drop : 5mm
Voir sur l'outlet