Skip to main content

Bien des sportifs ont déjà pu essayer les premiers modèles de la gamme Spartan. Comme lors de toutes innovations technologiques, il y avait une quantité non négligeable de paramètres à améliorer, à affiner voir à changer. L’autonomie et la précision, qui avait fait le succès de la gamme Ambit, venait à manquer sur la Spartan Ultra pourtant tant attendue. De nombreux afficionados de la marque en sont même arrivés à s’en détourné tant la déception a été grande.

suunto 9 baro test

Depuis, Suunto a effectué bien des mises à jour pour arriver à exploiter le potentiel énorme de la gamme Spartan.

Sur ce dernier modèle, on retrouve les caractéristiques et le fonctionnement de la Spartan Ultra ainsi que plusieurs améliorations notoires et plutôt réussies.

Rien qu’en prise en main, on constatera que l’ergonomie de la Suunto 9 conviendra mieux à un plus large panel de poignets. Le bracelet sera plus souple et, bien qu’également préformé et solidaire du boitier, il s’adaptera mieux à toute forme de poignet. Le boitier sera quant à lui moins épais et plus confortable. C’était une nécessité car ce nouveau modèle est équipé d’un lecteur optique de la fréquence cardiaque et il faut donc pouvoir ajuster précisément la montre au poignet afin d’obtenir des données les plus précises possible.

suunto  9 baro test trakks

J’en viens maintenant à LA grande avancée proposée par Suunto : une autonomie jamais vue!

Toutes les marques sont lancées dans une course sans fin pour proposer toujours plus d’autonomie. La problématique rencontrée systématiquement lorsqu’on souhaite accroitre l’autonomie est que l’on sacrifie la précision de la trace GPS.

Suunto s’est alors penché sur ce souci et y répond en améliorant de manière significative la précision de la trace dans des conditions d’économie d’énergie maximum.

Dans un premier temps, Suunto s’est équipé d’une nouvelle puce GPS (Sony) qui consomme nettement moins d’énergie.

Mais, le seul véritable moyen d’augmenter l’autonomie est d’espacer la prise de point GPS (de toute les secondes, à toutes les 30 secondes, voir même toutes les minutes). L’activation de la puce GPS consommant énormément d’énergie, on arrive à optimiser ce paramètre en ne l’utilisant pas de manière constante. Ce moyen est utilisé entre autre chez Polar (V800 > « mode d'économie d'énergie ») et chez Garmin (FR 935, Fenix > « mode Ultratrack »). La conséquence est que ces points seront reliés entre eux de manière directe et que l’on perdra donc les variations de la trace entre ces points GPS.

Afin de garder un maximum de précision entre les points de prise GPS, la Suunto 9 a mis en place son FusedTrack qui utilise les différents instruments de mesures (accéléromètre, boussole, gyroscope) intégrés dans la montre pour combler l’absence d’informations GPS entre les points et ainsi obtenir une trace beaucoup plus précise.

Suunto va même plus loin en proposant, lorsqu’on lance une activité, de choisir le profil d’énergie que l’on souhaite en nous indiquant le nombre d’heure au moment du lancement que ce mode permettra d’enregistrer.

Par défaut, on trouve 3 profils que l’on peut définir avant de commencer une activité sportive, voici ces profils et leur implication sur les paramètres:

suunto 9

Le profil Performance, qui assure une durée de vie jusqu’à 25 heures

  • GPS: Meilleure
  • Affichage: faibles couleurs
  • Extinction de l’écran: désactivé
  • Cardio optique: oui
  • Écran tactile: désactivé
  • Luminosité: normal
  • Vibrations: normal
  • Bluetooth: activé

Le profil Endurance, qui assure une durée de vie jusqu’à 50 heures

  • GPS: Bon
  • Affichage: faibles couleurs
  • Extinction de l’écran: désactivé
  • Cardio optique: oui
  • Écran tactile: désactivé
  • Luminosité: 20%
  • Vibrations: normal
  • Bluetooth: activé

Le profil Ultra, qui assure une durée de vie jusqu’à 120 heures

  • GPS: OK
  • Affichage: faibles couleurs
  • Extinction de l’écran: après 10 secondes
  • Cardio optique: désactivé
  • Écran tactile: désactivé
  • Luminosité: 10%
  • Vibrations: désactivées
  • Bluetooth: désactivé

Il est également possible de créer ses propres profils pour répondre de manières encore plus précises à ses besoins.

Sinon, la Suunto 9 reprend tous les éléments qui font de la marque un des leaders sur le marché du sport et de l’outdoor (création d’itinéraire, profils multisport, fréquence cardiaque, suivi des activités quotidiennes, qualité du sommeil,...) et qui ont déjà été évoqués dans mes tests de la Spartan Trainer et de la Spartan Sport Baro.

Grâce à ses innovations en matière d’optimisation de batterie et de précision, voilà une montre qu’il sera difficile de concurrencer dans ce domaine.

Comme toujours, Suunto se concentre sur les données sportives essentielles.

En effet, pas de cartes topographiques et pas de mémoire musique mais est-ce là des options indispensables ?

Largement convaincu par ce modèle, la Suunto 9 a pu passer un test bien plus important et exigeant que ceux que j’ai pu faire à mon humble niveau amateur. En effet, elle fut la partenaire de notre compatriote Karel Sabbe qui a pulvérisé le record de vitesse de l'Appalachian Trail cet été (3.500 km en 41 jours, 7 heures et 39 minutes). Un test grandeur nature, pour un record hors norme !

Les +

  • Les nombreuses options pour optimiser l’utilisation de la batterie
  • La technologie et le fonctionnement de FusedTrack.
  • L’ergonomie de la montre
  • La possibilité de personnalisation de tous les profils sportifs

Les -

  • Programmation d’entrainements fractionnés avancés trop limitée
  • Absence de cartes topographique et de musique
See on the e-store