fbpx Aftershokz XTrainerZ : en passe de devenir votre meilleur allié pour l’entraînement ? | TraKKs Skip to main content

Depuis quelques temps, Aftershokz a révolutionné le monde des casques audio en proposant une série de produits fonctionnant par ostéophonie (ou conduction osseuse dans le langage courant), terme désignant le phénomène de propagation du son jusqu’à l’oreille interne via les os du crâne. Pour les plus curieux d’entre vous, le casque agit en fait comme transducteur électromécanique, convertissant les signaux électriques en vibrations mécaniques.

trakks-aftershokz-specilaiste-avis-running-course-a-pied

Pour l’anecdote, Beethoven avait déjà découvert ce principe depuis bien longtemps, puisque ce musicien sourd avait pour astuce de relier une de ses dents à son piano par un fil afin d’entendre ses propres compositions.

Aftershokz utilise donc cette technique afin de maintenir le conduit auditif libre et de se pas se couper complètement de l’activité extérieure, ce qui peut se révéler sécuritaire lors de la pratique de la course à pied, mais aussi du vélo par exemple. De plus, l’écoute prolongée et puissante causerait moins de tort à l’oreille interne qu’un appareil classique.

aftershokz-conduction-osseusavis-test-trakks

Une belle promesse donc, mais qu’en est-il à l’utilisation ?

La première sensation d’écoute m’a parue étrange, cependant on s’y fait vite. L’ergonomie est top sur ce modèle et on ne sent pas cet appareil pesant 30 grammes à peine. En 24h, je l’avais déjà testé en natation, vélo et course à pied et voici mon ressenti.

  • Natation

Si le port du casque est agréable sans rien d’autre sur la tête, le port d’un bonnet de natation, obligatoire dans la plupart des piscines, me pressait assez fort l’appareil sur la tempe et m’a procuré mal à la tête après une vingtaine de minutes. J’ai alors enlevé mon bonnet pour le reste de la séance et me suis fait surprendre par le maintien de du casque : même dans les virages culbutés et coulées, aucun souci.

aftershokz-trakks-specilaiste-running

J’ai quelque peu été dérangé par le bruit extérieur de la piscine mais Aftershokz a pensé à tout en livrant des bouchonnets d’oreille avec l’appareil !

L’appareil reste étanche jusqu’à 2 mètres de profondeur.

  • Vélo

Le vélo est peut-être la discipline où j’aime le plus le porter. Je le place au-dessus de la sangle de mon casque et ne le sens absolument pas. La mobilité de la tête reste parfaite, là où j’avais parfois quelques soucis avec mes écouteurs classiques. On entend parfaitement les bruits de la circulation aux moments opportuns et profite du calme lorsqu’on est seul. Le gros point positif est que, même avec de gros gants, j’arrivais à changer de morceau ou réduire/augmenter le volume très facilement, chose qui peut particulièrement m’agacer avec les écouteurs classiques.

aftershokz-conduction-osseuse-trakks
  • Course à pied

En course à pied, l’ergonomie reste très bonne, malgré les légères oscillations verticales que peut occasionner la pratique.

Globalement, je suis donc ravi de ce casque audio et le porte systématiquement lors de mes entraînements ou déplacements en vélo. Le son n’est évidemment pas aussi bon qu’un casque qui recouvre l’oreille mais on ne peut pas tout avoir… Contrairement au Trekz Air et Aeropex, le XTrainerZ n’est pas compatible en Bluetooth et ne possède pas de micro.

Voir toute la gamme aftershokz

 

Nicolas Tilman - Sales Advisor- TraKKs Uccle

Aftershokz

Quelques caractéristiques :

  • Autonomie de batterie : 8h
  • Poids : 30 grammes
  • Temps de charge : 2h
  • Capacité de stockage : 4GB

 

Ce que j’aime :

  • L’ergonomie en toutes circonstances
  • L’aspect sécuritaire
  • La mémoire interne qui nous épargne le téléphone en course à pied

Ce que j’aime moins :

  • Inconfort avec un bonnet de natation
trakks-aftershokz-xtrainer-specilaiste-running-trail

 

See on the outlet